Aixtrem-airsoft


L'AIRSOFT AIX MARSEILLE
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 petit tuto sinp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ighk5
Bleu
Bleu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4
Age : 28
Localisation : la bourgogne
Emploi/loisirs : en sien militaire / électricien / airsoft / tire sportif
Points : 6433
Date d'inscription : 17/08/2011

MessageSujet: petit tuto sinp   Ven 26 Aoû - 14:49

Les vrais snip


engagent leurs cibles à des distances impossibles à atteindre en airsoft. La portée maximum effective d'une réplique ne dépasse pas 100 mètres et la précision est directement liée à la distance (NDT: ne vous attendez pas toucher votre canette de coca à 100m ...). C'est tout simplement la forme ronde des billes qui explique leur faible performance de vol. A cause de cela il faudra trouver un équilibre entre la puissance, le poids de la bille, et les impératifs de sécurité pour arriver à un tir optimum.

Cependant, cela n'empêche personne d'endosser le rôle du sniper en airsoft et d'utiliser les même techniques de base que les vrais snipers. Le sniper en airsoft devra alors maximiser la précision de sa réplique, maîtriser la configuration du terrain et adopter de nouvelles tactiques spécifique à l'airsoft. De plus maîtriser le tir de précision en airsoft est complètement différent du vrai et celui-ci inclue des lunettes de visée souvent conçues pour des distances d'engagement plus longues que celles typiquement rencontrées en airsoft.




La portée de touche :



Vous pouvez voir beaucoup de sniper d'airsoft se vanter de la plus grande distance à laquelle ils ont été capable de toucher un joueur ou tout simplement de la portée de leur réplique. Tout cela est très bien, mais une élimination est une élimination quelle que soit la distance. Les snipers vétérans de la seconde guerre mondial faisaient en sorte que leurs cibles se rapprochent d'eux pour pouvoir les identifier et ainsi garantir le bon déroulement des opérations.

Le plus gros problèmes avec l'élimination à courte portée est le risque élevé de se faire repérer dès le premier tir et d'être recherché par un plus grand nombre d’ennemis. Le sniper en airsoft devra pour cette raison être capable de s'échapper très vite et de se servir de répliques silencieuses. Il devra, de plus, avoir une réplique automatique (GBB, AEG…) en backup pour les escarmouches à courte portée. En règle générale, les ressorts ayant une puissance élevée ont tendance à faire plus de bruit et donc à être plus facilement repérable que leur cousin plus « léger ».

Trouver des Cibles :




L'airsoft est un jeu de mouvements, rester statique en embuscade n’est pas vraiment une bonne idée. A moins d'être dans une grosse OP avec des endroits où l'ennemis devra certainement se rapprocher, il est préférable de se rattacher à un groupe plus large et de rester un peu à l’écart de celui-ci. Alors que la majeur partie du groupe sera occupée à contenir les attaques adverses, vous pourrez vous déplacer vers une position de tir en retrait et commencer à éliminer à distance les joueurs ennemis. Dans le monde actuel de l’airsoft, cela représente une promenade de santé pour quelqu’un qui a une petite expérience du snipe étant donné qu'aucune tactique anti-sniper ne peut exister dans la confusion des batailles où l'individualisme prévaut souvent sur le travail d'équipe.

Loup solitaire VS Equipe de snipers :



Alors que typiquement le sniper en airsoft est un loup solitaire, opérer en groupe multiplie son efficacité.
Même si il peut être difficile de recruter et composer une équipe de sniper en jeu ou même au sein de votre propre team, si vous êtes chanceux vous pourriez avoir la possibilitée de collaborer avec un autre sniper et même de temps en temps avoir un ou deux joueurs acceptants de jouer les « gardes » avec des AEG et de vous couvrir en cas de pépin.

Avoir une équipe de snipers permet un mélange de tactiques entièrement nouveau qui ne demande qu'à être utilisé.
Comme le sniper est une cible très prisée, être détecté offre de bonne opportunités d'embuscades si le sniper utilise ses « gardes » équipés d'AEG. L'image selon laquelle le sniper en airsoft est un loup solitaire persiste chez beaucoup. Ainsi vous pouvez utiliser cela pour attirer un ennemi supérieur en nombre et l'embusquer en tirant puis en battant en retraite (NDT : technique de guérilla; de plus courir dans tous les sens avec une ghillie attirera un maximum l'attention de vos adversaires. Des volontaires pour la chasse au Big Foot ? ^^ ). En fonction de la taille de la troupe ennemi le tireur isolé pourra, même seul, attirer tous ses poursuivants dans un guet-apens.

A cause des distances impliquées, l'observateur/garde risque d'être une contrainte supplémentaire et va probablement juste contribuer à indiqué votre position plus facilement à l'ennemi.
Un second sniper, comme dans les équipes de sniper Russes (NDT : real steel), est un choix beaucoup plus judicieux.

Une réplique upgradée fera de moi un sniper !


Cela tend à être l'attitude général de beaucoups et rien ne serait être plus faux ! C'est le joueur qui fait le sniper et pas sa réplique. Heureusement, vous connaissez maintenant les conditions que doivent remplir les vrais snipers. Vous aurez besoin de certaines de leurs compétences, de leur capacité mentales, d'une tonne d'entrainement, et finalement quelques membres d'équipe assez sympas qui voudront bien vous suivre dans vos folles aventures « snipéennes ».


Les techniques de base du Sniper en Airsoft :



L'ajustement de la réplique :



Assurez vous d'avoir bien fait la revue de votre réplique avant chaque partie. Ceci inclue bien sûr un Hop-up optimal, des billes en conséquence et un bon ajustement de la lunette pour avoir une précision maximum à la distance à laquelle vous tirerez le plus. Avec les répliques upgradées, il vous faudra trouver l'équilibre entre portée et précision en restant dans les limites de puissances.




L'art du terrain et le camouflage :



Les ghillies sont supposé être le camouflage le plus pratique et professionnel, mais elles ont tendances à être chère à l'achat (NDT: cas des ghillies achetées toutes faites) et plus important, elle peuvent avoir les mauvaises couleurs par rapport à votre terrain.
Une ghillie avec de mauvaises couleurs est une balise pour indiqué votre position ...
Encore plus mauvaise est la ghillie qui s'accroche partout. On peut débattre sur le fait qu'une ghillie va augmenté votre valeur aux yeux des « chasseurs de snipers » (NDT : donc faciliter la capacité d'embuscade cité plus haut), donc si vous décidez d'en avoir une prenez tout cela en compte ...

Vous n'aurez pas nécessairement besoin d'une ghillie, le camouflage BDU pourra faire l'affaire. L'une des meilleures solution est d'y attacher du feuillage local grâce à de petites ficelles ou tout autre système d'attache. N'en mettez pas juste un peu, ça n’aurait que très peu d’effet, mais arrêtez seulement quand vous pensez avoir exagéré.

Utilisez un voile facial et des gants pour cacher la couleur de votre peau. Dissimulerez la forme de votre tête avec n'importe quoi qui casse la forme familière d'une tête ou d'un chapeau.(même technique que pour la BDU : attaches de feuillage local)
Chaque coin de peau visible non camouflé devrait être couvert avec de la peinture camo ou de la poussière/saleté. Les cendres de feu de camp seront excellentes pour ça par exemple.

Utilisez du « burlap » (NDT: de la toile de jute) ou des vêtements de camouflage pour entourer votre réplique. Vous pouvez aussi la peindre mais les moyens cités précédemment dissimuleront mieux la forme et permettront de mieux la mêler à l'environnement.

Pensez également au camouflage auditif, amortir ou insonorisé le bruit de tir de votre réplique est un des facteurs les plus important pour éviter d'être détecter. Il n'y a rien de plus désorientant psychologiquement qu'un tir venant de nul part, sans aucune lumière, aucun son, rien ! Sans le son les joueurs ennemis ne peuvent pas localiser précisément votre direction à moins qu'ils n'aient vu le point d'impact et la trajectoire de la bille (ce qui est improbable).

Autre risque de détection, à moins qu'une lunette de visée de type militaire « honeycomb » (NDT: idem que pour burlap, la trad normale est « nid d'abeille » mais je ne connais pas ce matériel donc je préfère ne pas donné de renseignement erroné....) soit utilisé : l'éclat d'une lentille de lunette reflétant la lumière. Le reflet de la lumière sur la lentille n'est pas quelque chose d'aussi hollywoodien qu'on pourrait le croire et est une des causes classiques de la fin d'un sniper. Simo Häyhä et Carlos Hatchcook (célèbres snipers Real Steel) ont tout les deux éliminer leurs pires ennemis (des contre-sniper envoyé pour les tuer) a partir de l'éclat de leur lunette probablement juste quelques instant avant qu'ils ne s'apprête à tirer.
Donc si vous utilisez une lunette essayez d'utiliser une extension ou un « honeycomb » afin d'éviter les reflets.

Pour cette même raison n'utilisez pas de lunettes civiles avec lentilles colorées qui réduisent la lumière du soleil car elles sont très facilement détectables. (NDT : de plus si votre lunette dispose de caches ne les relevés qu'au dernier moment dans la mesure du possible)

Vous pouvez aussi envisagé de ne pas utiliser de lunette du tout au vue des distances d'engagement en airsoft.

Enfin, souvenez vous des règles de base du positionnement tactique pour compléter les techniques ci-dessus.

Position :



Votre position devra préférentiellement être la position à plat ventre avec votre réplique posé de façon à être le plus stable possible.
Votre corps devrait être capable d'être relaxé dans cette position pour de longue période de temps.

Du camouflage sera disposé tout autour et votre position sera de préférence à l'ombre . Assurez-vous de ne pas contraster avec l'arrière-plan et que vous n'êtes pas dans une position élevée qui vous rendrait vulnérable à une contre-attaque ou un flanquement (NDT: entouré des deux côtés)

Cependant, rappelez-vous que la technique de « tireur à l'affut » fonctionne rarement en airsoft les mouvements de l'ennemis étant changeant et difficilement prévisible. Votre meilleur chance est d'approcher au plus prêt de la zone de résurrection adverse. De cette façon vous pourriez attraper tous les ennemis fraîchement régénérés, inconscient du danger. Votre activité de sniper baissera leur efficacité et augmentera le temps nécessaire à leur retour dans la zone de bataille principale. Etre éliminé si vite après leur retour en jeu et devoir gérer un sniper avant même d'être sorti de leur zone de repos aura également un effet secondaire psychologique qui baissera probablement considérablement leur moral.
Votre objectif devrait être d'immobiliser l'ennemi au maximum afin de le rendre incapable de monter de gros raid en dehors de leur base, ainsi vous gagnerez un temps précieux pour votre propre équipe quels que soient les objectifs de jeu.






Le tir :



Dévellopper la bonne mentalité :



Il est conseillé d'avoir derrière soi beaucoups de parties ou vous avez opéré seul « chassant » vos adversaires un à un. N'utilisez pas de réplique automatique et d'élimination facile, mais, à la place, développez vos talents de furtivité pour vous rapprocher de l'ennemi et avoir des éliminations au toucher (out au couteau/à la voix). Faire cela requière que vous développiez vos compétences de discrétion, d'art du terrain et peut être plus important, vous force à bouger lentement et silencieusement.

Lancez un challenge et demandez au reste de votre team de jouer contre vous et un autre. Maintenant, si vous arrivez à retourner la situation pour passer de l'état de proie à celui de chasseur alors peut être avez vous certaines qualités qui peuvent vous qualifier de sniper airsoft potentiel.

Maîtriser le tir :



Négligez toute réplique full auto ou utilisez seulement la réplique en semi automatique. Je vous suggère d'utiliser un AEG en semi-auto pour avoir plus d'entraînement au début. Vous balader avec un bolt vous fera juste perdre un temps de jeu utile au départ. Augmentez vos connaissances et sentez la trajectoire de vos billes en vous entraînant hors-partie et en partie avec un semi-auto. Faites vous des notes mentales de vos tirs, de l'ajustement de votre Hop-up, de votre style de tir et des conditions climatiques pour pouvoir commencer à savoir ce qui marche et ne marche pas en fonction des différentes situations rencontrées.

Maintenant, quand vous aurez développé une confiance suffisante dans vos capacités de tireur, faites vous un carnet dans lequel vous noterez vos tirs afin de trouver à quelle distance vous pouvez réellement tirer avec votre réplique. En notant ainsi la trajectoire de vos billes de façon systématique vous connaîtrez rapidement les possibilités de votre réplique et quelle est VOTRE distance d'engagement maximum pour une tactique de « one-shot, one-out ».





choisir une lunette de tir

les 3 principales caractéristiques à prendre en compte sont :

- Le grossissement correspond au premier chiffre ex 4 sur une lunette 4*40 il s'agit du grossissement au premier plan ce qui signifie qu un objet étant à 120 m apparaît comme si il était à 30 m.

- Le diamètre de l'objectif il s'agit du 2 éme chiffre, le 40 dans notre exemple, il exprime le diamètre de la lunette plus ce chiffre est important est plus la lunette sera lumineuse. Cela permet de mieux repérer un joueur planqué dans un coin sombre...

- Le champ visuel est égale à la largeur de champ visible à 100 m plus le zoom est fort et plus le champ se rétrécit, pour une 4*40 le champ moyen est de 25 m.





Pour nos besoin une lunette 4*40 suffit dans la majorité des cas de par son rapport performance/prix ( on en trouve à 400 frs chez décathlon).

Évitez les lunette de tir à air comprimé genre 4*20 car la prise de visée est difficile et la luminosité trop faible. Si vous avez les moyens une lunette à grossissement variable peut être intéressante genre 3-12*50 mais dans la majorité des cas on ne se sert plus du zoom après un certain temps ( perte de temps pour une utilité restreinte).

Pour ma part j'utilise une 4x40 (swis in répliques) et j'en suis satisfait .

Une fois la lunette acquise il faut penser à son montage, le montage traditionnelle avec des bagues suffit bien pour les besoins de l'airsoft, à ce titre il faut bien regarder le diamètre de votre lunette : les 2 diamètre standards sont 30 mm pour les lunette prévues pour de gros calibres et de 25.4 mm(1 pouce anglais) pour les lunette à air comprimé ou 22LR. Le rail de montage à également son diamètre sur l'airsoft il s'agit de rail Weaver en 11 ou 22 mm.




hum
se petit tuto a été fait par Gaëtan dit moi s que vous en penser .. ???
Revenir en haut Aller en bas
 
petit tuto sinp
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit TUTO : Modification d'injecteurs de 505 turbo
» petit tuto sur pièces carbonne
» petit tuto: repose d'un piston dans son étrier
» Petit Tuto pour les potos
» petit tuto pour se qui on une fuite au catere huile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aixtrem-airsoft :: COIN TECNIQUE ET REVIEWS :: Classes de personnages :: Snipers-
Sauter vers: